Des faits (pas si) divers, mettant en vedette le magasin Tourville & Plante

La Patrie, Montréal, le 24 février 1879, page 3

Un cheval prit le mort au dents samedi matin et essaya d’entrer dans le magasin de Messrs. Tourville et Plante, marchands de chaussures de la rue St. Laurent. Le véhicule a été brisé et la vitrine aussi, nous assure-t-on.


Pure coïncidence, j’ai retrouvé dans mes courriels un article envoyé par Marie-Claude Leclaire il y a des années, en lien avec l’article publié hier, portant sur Charles Tourville.

Cet incident s’est produit quelques semaines après le décès de Charles.

Merci Marie-Claude!


nuggets red french

Le Cordonnier : Charles Tourville (1828-1879)

Quiconque est à la recherche de ses ancêtres ayant habité à Montréal durant la dernière moitié du XIXe siècle, ne saurait négliger l’annuaire Lovell (disponible en ligne sur le site de la BANQ). Outil des plus précieux, il nous permet de suivre à la trace les déplacements des gens entre les recensements. Lire la suite

Canadiens-français vivant à Ferrisburgh au Vermont en 1850 : #6 Michel Forcier

Michel Forcier est énuméré dans le recensement américain de 1850 pour Ferrisburgh. Il y est mentionné sous le nom de Mitchiel Fosha à la page 312 (tampon), ligne 40, ménage 291, avec les personnes suivantes: son épouse, Mary, à la ligne 41, et son fils Batase, à la ligne 42; à la page suivante, aux lignes 1 à 5, se trouvent cinq autres enfants.

Lire la suite

Des faits (pas si) divers : « Accident mortel à Shelburn », mettant en vedette Joseph S. Germain

Pierre tombale de Joseph S. Germain, cimetière St. Marys, Brandon, Vermont [collection personnelle de Diane Tourville]

Pierre tombale de Joseph S. Germain, cimetière St. Marys, Brandon, Vermont [collection personnelle de Diane Tourville]

Burlington Weekly Free Press, 27 avril 1888, page 2


ACCIDENT MORTEL À SHELBURN

Un serre-freins a les deux jambes sectionnées 
par un train — Ses blessures lui sont fatales


Alors que le train de marchandises qui avait quitté Burlington à 3 heures lundi matin procédait à un changement de voie à Shelburn, Joseph S. Germain, un serre-freins, a glissé sous les wagons et a eu les deux jambes sectionnées juste au-dessus du genou. Une partie du train faisant marche arrière, deux wagons, en plus du wagon-citerne, roulèrent sur le malheureux homme, mais comme on l’entendit crier, le moteur fut coupé juste avant que les roues arrière ne l’atteignent. On le transporta à l’entrepôt et l’on fit appeler le Dr Stoddard. On décida de l’emmener à l’hôpital Mary Fletcher; le train fit conséquemment marche arrière jusque dans cette ville où il est arrivé à environ 4 h 30. Lire la suite

Canadiens-français vivant à Ferrisburgh au Vermont en 1850: #5 Marie Lepire

Marie Lepire est énumérée dans le recensement américain de 1850 pour Ferrisburgh. Elle y est mentionnée sous le nom de Mary Fosha à la page 312 (tampon), ligne 41, ménage 291, avec les personnes suivantes: son mari, Mitchiel, à la ligne 40 et son fils Batase, à la ligne 42; à la page suivante, aux lignes 1 à 5, se trouvent cinq autres enfants.

Lire la suite

Les Dossiers Bangle : #9 | « Citizen Bangle »

BANQCitizen Bangle… Je voulais faire de l’humour en faisant allusion au film d’Orson Welles, mais c’est raté. Je cherchais désespérément un document prouvant qu’Adam Bangle avait été naturalisé en tant que citoyen américain, puisque je savais qu’il l’avait été. Eh bien! Je ne cherchais pas dans les ouvrages de référence de la bonne période, car à cette époque, New York n’était pas encore un État, mais bien une province. Par conséquent, Adam Bangle n’est pas devenu citoyen américain, mais plutôt un sujet de sa Majesté le Roi de Grande-Bretagne. Lire la suite

Françoise Hubou (~1638-~1692)

20121115034504!GlobeLes premiers arrivants en provenance du Mesnil-Durand, Calvados, France

Nous avons identifié cinq personnes en Nouvelle-France qui ont émigré du Mesnil-Durand au cours du XVIIe siècle, soit Guillaume Hubou (vers 1627); Barbe Hubou (1639); Mathieu Hubou (1641); Nicolas Goupil (1642); et Françoise Hubou (1662). Voici l’histoire de Françoise Hubou.


Bien qu’il n’existe pas d’acte de baptême au nom de Françoise Hubou dans les registres catholiques de Saint-André du Mesnil-Durand (France), nous avons tout de même la chance d’avoir un indice quant à son année de naissance, grâce au recensement de 1667, à Côte Saint-Ignace, à Sillery, dans lequel elle déclarait être âgée de 29 ans. Elle est donc probablement née en 1638. Lire la suite

Canadiens-français vivant à Ferrisburgh au Vermont en 1850 : #4 Catherine LaCount

Catherine LaCount (Hébert dit Lecompte) est énumérée dans le recensement américain de 1850 pour Ferrisburgh. Elle y est mentionnée sous le nom de Cathrine Laurow à la page 299 (tampon), ligne 35, ménage 97, avec les personnes suivantes: son mari, Peter, à la ligne 34; et ses enfants, aux lignes 36 à 38, respectivement :

Lire la suite

Des faits (pas si) divers : « La mort d’un jumeau du coin ressuscite une anecdote familiale », mettant en vedette Catherine Tourville et Joseph Chappee

jersey twinsJersey County Democrat, 1932 [date exacte inconnue, après le 27 avril]


LA MORT D’UN JUMEAU DU COIN RESSUSCITE UNE ANECDOTE FAMILIALE

L’orthographe du nom fut changée afin d’être conforme à sa prononciation

Il y a quelques semaines, lors du décès de James Chappee, qui a passé toute sa vie près de Newbern, une anecdote intéressante concernant la famille Chappee a été évoquée et envoyée au Jersey County Democrat par Jos. Chappee vivant à Pine Lawn au Missouri. Le défunt était le frère jumeau de John Chappee, décédé, il y a deux ans. Lire la suite