52 ancêtres en 52 semaines #12 – Philomène Leblanc (1847-1915)

PhilomeneJ’ai découvert tout récemment que j’avais des racines acadiennes. Je suis très contente parce que je n’avais pas encore eu l’occasion de faire des recherches sérieuses sur les Acadiens.

Mon arrière-grand-mère paternelle, Philomène Leblanc, a épousé Joseph Tourville le 30 avril 1883, à l’église Ste-Brigide de Montréal. Joseph avait perdu sa première épouse Georgiana Dufault six mois plus tôt. Avec sept jeunes enfants à élever, il recherchait probablement une compagne pour l’aider dans cette tâche.

Philomène est née le 8 juillet 1847 et a été baptisée le lendemain à St-Jacques-de-l’Achigan, village comptant beaucoup d’Acadiens. Ses parents étaient Pierre Leblanc et Émilie Gaudet, tous deux d’origine acadienne. Son père était cultivateur, d’abord à St-Jacques puis à St-Liguori-de-Montcalm. Après la mort d’Émilie en juillet 1873, le père et ses enfants sont partis pour Montréal. Après la mort de son père en 1879, Philomène est allée vivre avec sa soeur et son beau-frère dans le quartier Ste-Marie à Montréal. Selon l’annuaire Lovell et le recensement canadien de 1881, Philomène était couturière. Quand elle épouse Joseph Tourville, elle a pratiquement 36 ans. Elle a donné naissance à six enfants, tous morts en bas âge. Seul mon grand-père Ovila, l’aîné, a survécu.

Philomène est décédée le 5 mai 1915, à l’âge de 67 ans, à Montréal et elle a été inhumée au cimetière Notre-Dame-des-Neiges dans une fosse commune.

Philomène Leblanc (1847-1915) mon arrière-grand-mère paternelle, était d'origine acadienne.

Philomène Leblanc (1847-1915) mon arrière-grand-mère paternelle, était d’origine acadienne.

J’ai fait des recherches sur les quatre branches de Philomène et depuis, j’ai appris tant de choses. Je suis particulièrement intéressée par mes ancêtres qui ont survécu à la déportation de 1755 au Massachusetts et au Connecticut et tenter d’en apprendre le plus possible sur le sujet. À mon prochain voyage à Salt Lake City, j’espère faire plein de découvertes sur cette branche dont l’histoire est fascinante.


52 ancêtres en 52 semaines est un défi lancé par Amy Johnson Crow. Pour en savoir plus, cliquez sur l'image (site en anglais).

52 ancêtres en 52 semaines est un défi lancé par Amy Johnson Crow. Pour en savoir plus, cliquez sur l’image (site en anglais).