Des faits (pas si) divers du Montana : Julia Berube (née Tourville) (1853-1920)

Il y a quelque temps déjà, j’avais écrit un article sur Julie Roture dite Bélisle qui avait épousé Prosper Tourville le 25 août 1845, à l’église Notre-Dame de Montréal. Nombre de leurs enfants ont pris la direction de l’Ouest : certains se sont installés à Brandon, au Manitoba, au Canada, d’autres, au Montana, aux États-Unis.

Pendant des années, j’ai espéré tomber sur l’avis de décès de leur fille Julia Tourville, née le 24 décembre 1853 et baptisée le jour suivant, à l’église Notre-Dame de Montréal. Ce jour est finalement arrivé l’automne dernier. Nous adorons ces avis de décès mentionnant des dates, des noms et le nombre d’années passées dans leur ville d’adoption, n’est-ce pas?

BERUBE — Les funérailles de Mme Julia Berube d’Augusta, Mont., auront lieu à 10 h mardi matin à l’église catholique d’Augusta. Le célébrant sera le révérend père Tongas de Butte, et l’inhumation sera conduite sous les auspices de la compagnie W. H. George au cimetière local à Augusta. ~ Great Falls Tribune, le lundi 15 mars 1920, page 11 ~ Traduction : Danielle Tourville


UNE PIONNIÈRE RAPPELÉE DANS L’AU-DELÀ
Mme Julia M. Berube, décédée à Augusta il y a plusieurs jours, a vécu 40 ans dans cet État

Mme Julia M. Berube, décédée le samedi 13 mars, à son domicile à Augusta, Montana des suites d’une brève maladie, fut l’une des pionnières de l’État.

Née à Montréal, Canada le 25 décembre 1854, elle y vécut jusqu’en 1879, année de son arrivée à Sun River et de son mariage, le 30 décembre, à Stephen Berube. Immédiatement après la cérémonie, M. et Mme Berube partirent s’établir sur un ranch dans les environs d’Augusta dont ils firent leur résidence durant 40 ans.

En plus de son mari, âgé de 76 ans, Mme Berube laisse dans le deuil huit enfants qui, à l’exception de Mme O. C. Cato de Fort Worth, Tex., étaient tous présents, mardi, aux funérailles.

Ci-après, les enfants présents : Mme A. V. Platt de Big Fork, Mme J. E. Adams de Kalispell, Mlle Augusta M. Berube d’Helena, Mme Louis M. Matthew d’Augusta, Mme G. E. Covington d’Augusta, Raymond A. Berube de Cut Bank et Arthur L. Berube de Dillon. Un de ses frères, Mack Tourville de Whitefish, et une amie intime, Mme Margaret H. Morton d’Helena, ont aussi assisté aux funérailles. ~ Great Falls Tribune, le jeudi 18 mars 1920, page 10 ~ Traduction : Danielle Tourville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *