ChallengeAZ 2016 | F comme Frederick

frederick tourvilleCette photo représente une victoire pour moi. Combien de fois ajoutons-nous le nom d’un enfant dans notre arbre et qu’il s’évanouit sans laisser de trace? Fils d’Alphonse Tourville et de Valérie Rose, baptisé Joseph-Charles-Alphonse à Montréal, en 1868, il a été recensé sous le prénom d’Alphonse à Chicago en 1880. Des années plus tard, un descendant d’Alphonse et de Valérie m’a envoyé des photos, incluant celle-ci. Qui est-ce? ai-je demandé. Frederick, m’écrit-il, décédé à 22 ans, en 1891. Deux documents prouvaient déjà son existence, mais cette photo lui donne vie.


Les statistiques

Lettre F : 3 % de l’alphabet chez les Hubou-Tourville.

Que ce soit François, François-Xavier ou Francis (aux États-Unis), c’est bien évidemment ce prénom qui remporte la palme de la popularité. Il y aussi quelques Frederick et son diminutif Fred, ainsi que Félix. Chez les prénoms féminins, Françoise est très populaire. Pour les périodes plus récentes, on retrouve Flore, Florence, Florentine et Flavia.


Le plus rigolo

Les Hubou-Tourville n’ont pas le sens du ridicule.


challengeaz2016

Le ChallengeAZ 2016 est proposé par Sophie Boudarel de La Gazette des ancêtres

2 réflexions sur « ChallengeAZ 2016 | F comme Frederick »

  1. Découvrir un portrait qui donne vie à une personne de nos arbres est un moment fabuleux. Même s’il s’agit d’un cousin très très éloigné.
    Mets-tu les photos dans ton logiciel de généalogie ?

    • N’est-ce pas Marie? 😉

      Oui, je les mets dans mon logiciel de généalogie. J’aimerais bien en avoir plus!

Les commentaires sont fermés.